ACCUEIL DÉPARTEMENT ENSEIGNEMENTS RECHERCHE ENSEIGNANTS ÉLÈVES RESSOURCES
> ENSEIGNANTS > Pages personnelles > Anne-Catherine BAUDOIN - Grec > Enseignements et activités 2016-2017 > Textes sans frontières 2 (2016) - Sacré canon > Résumé des interventions > « À la recherche d’Homère : la figure de l’écrivain dans Le Monstre d’Ismaïl (...)

« À la recherche d’Homère : la figure de l’écrivain dans Le Monstre d’Ismaïl Kadaré et Zone de Mathias Énard »

Élodie COUTIER est doctorante à l’Université Paris-Sorbonne. Sa thèse, préparée sous la direction du Pr. Véronique Gély, s’intitule « Appropriations et détournements de l’Iliade dans le roman contemporain ». Normalienne, agrégée de lettres classiques, elle enseigne à l’Université Paris-Sorbonne.

L’acte de réécriture est indissociable de la question de l’autorité littéraire. En s’appropriant un intertexte donné, l’écrivain construit un espace de partage de l’autorité, tout en élaborant son auctorialité propre. La réécriture est un lieu de tensions, particulièrement sensibles dans le cas des réappropriations d’une œuvre canonique. Le canon littéraire est en effet doté, par sa présence dominante dans l’enseignement scolaire, d’une autorité problématique, tant sur le plan esthétique que d’un point de vue politique. Nous nous proposons d’analyser deux discours ambivalents sur le statut de l’autorité canonique, en comparant la figure de l’écrivain dans deux réécritures romanesques de l’Iliade : Le Monstre d’Ismaïl Kadaré et Zone de Mathias Énard. Ces deux romans interrogent, chacun à leur façon, le rapport entre auteur et autorité, en jouant habilement du statut problématique de la figure d’Homère. À travers la représentation de l’écrivain, ces deux œuvres ébauchent, in fine, une réflexion sur le rôle des réécritures dans la (dé-)construction du canon.
 
  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS