ACCUEIL DÉPARTEMENT ENSEIGNEMENTS RECHERCHE ENSEIGNANTS ÉLÈVES RESSOURCES

« Questions d’attribution et de traduction : que reste-t-il d’Origène dans la section 122 de la Commentariorum Series in Mattheum ? »

Dans la Commentariorum Series in Matthaeum, qui circule sous le nom d’Origène, la section 122 est consacrée au commentaire du verset évoquant la femme de Pilate : celle-ci a souffert en songe à cause de Jésus et exhorte son mari à ne pas se mêler de l’affaire concernant ce « juste » (Mt 27, 19). Le commentaire origénien nous est parvenu en grec, dans des scholies sur Matthieu et dans une chaîne exégétique de Pierre de Laodicée – deux modèles de transmission fondés sur l’éclatement du texte – et en traduction latine. La comparaison du grec et du latin permet de distinguer trois passages, l’un où le grec et le latin s’accordent, l’un où le grec n’est pas transmis ou n’a jamais existé, et un dernier où le latin présente une version glosée du texte grec. La juxtaposition des passages dans l’édition de référence contemporaine présente ainsi un état du texte qui n’a jamais existé dans l’Antiquité.

Que reste-t-il alors du commentaire d’Origène sur la femme de Pilate ? Quel crédit peut-on concéder aux scholies qui circulent sous son nom ? Quel regard peut-on porter sur une traduction latine qui élargit considérablement le commentaire conservé en grec ? Proposer des réponses invitera à remettre en question l’autorité de la compilation imprimée pour réattribuer à chaque passage une valeur propre.

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS