ACCUEIL DÉPARTEMENT ENSEIGNEMENTS RECHERCHE ENSEIGNANTS ÉLÈVES RESSOURCES

Variantes graphiques vs lisibilité : satisfaire classicistes et médiévistes par l’édition numérique

Les Actes de Pilate ont été traduits du grec en latin vers le 5e siècle mais, hormis un palimpseste, les plus anciens manuscrits sont du 9e siècle. L’édition des familles latines de ce texte doivent-elles refléter l’orthographe du latin classique telle qu’elle est rétablie après la réforme carolingienne, un état antérieur qui est celui de l’époque de traduction, ou la graphie des manuscrits ? Au Moyen Âge, le texte, connu alors sous le titre d’Évangile de Nicodème, est diffusé dans toute l’Europe : les variantes graphiques peuvent alors refléter des évolutions régionales du latin. Dans l’édition du texte, comment rendre compte de ces formes intéressantes pour les médiévistes et pour les linguistes tout en gardant une nécessaire lisibilité ? Les possibilités offertes par l’édition numérique doivent être exploitées.


  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS